frank-logo-grosLorsqu’il n’est pas en train de faire valoir son programme idéologique par l’entremise de la bande dessinée, François Samson-Dunlop programme subtilement des musiques jazz sur des chaînes de radio FM ou s’occupe de la billetterie et de la « comptabilité » d’un petit café-théâtre.

Après avoir codirigé le département des musiques jazz de CISM (Montréal, Québec) de 2008 à 2013, il  s’est brièvement attardé au même défi pour Radio Campus Clermont-Ferrand (France). Il co-programme toujours l’émission de jazz-soul-funk et dérivés, 12″ dans l’jazz en plus d’animer et réaliser Les bêtes lumineuses (émission actuellement sur pause).

Sa première œuvre, Philadelphie – une histoire sans complexe relevait du conte prémonitoire sur la crise étudiante de 2012. Elle fut suivie d’un premier livre plus conséquent, Pinkerton, succès de la microédition réédité chez la Mauvaise tête et distribué chez Gallimard. Dans la foulée, il se remet au travail et publie Poulet Grain-Grain, une fable agro-alimentaire acclamée par la critique et par plusieurs grands médias québécois.

Rédacteur et cofondateur du fanzine Tout va bien, il rédige aujourd’hui la chronique « Sport et (un peu de) société » pour la revue de bande dessinée d’auteur-es québécois-es Planches. Il a aussi participé aux revues Liberté, 24images, Fonte, Kaléidoscope ainsi qu’à divers projets associatifs ou manifestations telles que le festival des 48 heures de la bande dessinée de Montréal et les 24h de la bande dessinée d’Angoulême.

 

Back to top