À propos

Lorsqu’il n’est pas en train de faire valoir subtilement son programme idéologique (ludique et parfois pernicieux) par l’entremise de la bande dessinée, François Samson-Dunlop programme des musiques jazz sur les chaînes de la bande FM.

Depuis 2006, François co-programme  l’émission 12’’ dans l’jazz (diffusée sur CISM (Montréal) Radio Campus Clermont-Ferrand et Radio Campus Angers) en plus (d’essayer de) participer au collectif de création sonore, le Cri de la girafe). Il a d’ailleurs codirigé le département des musiques jazz de CISM de 2008 à 2012 et celui de Radio Campus Clermont-Ferrand (France).

Sa première œuvre, Philadelphie – une histoire sans complexe relevait du conte prémonitoire sur la crise étudiante de 2012. Elle fut suivie d’un premier livre plus conséquent, Pinkerton*, succès de la microédition réédité chez la Mauvaise tête et distribué chez Gallimard. Dans la foulée, il se remet au travail et publie Poulet Grain-Grain*, une fable agro-alimentaire acclamée par la critique et par plusieurs grands médias québécois. Dans son plus récent livre, Comment les paradis fiscaux ont ruiné mon petit-déjeuner (Écosociété, 2019), il explore les mécanismes de l’évasion fiscale pratiqués par les grandes multinationales et les pistes politiques pour les combattre.

Rédacteur et cofondateur du fanzine Tout va bien, il rédige aujourd’hui la chronique «Sport et (un peu de) société» pour la revue de bande dessinée d’auteur-es québécois-es Planches. Il a aussi participé aux revues Liberté, 24images, Fonte, Kaléidoscope ainsi qu’à divers projets associatifs ou manifestations telles que le festival des 48 heures de la bande dessinée de Montréal et les 24h de la bande dessinée d’Angoulême.

Depuis 2013, François réside en France à quelques pas des volcans d’Auvergne.

Contact :
francois.samson.dunlop(arobas)riseup.net

(*scénarisé par Alexandre Fontaine Rousseau)

Laisser un commentaire